Oyakodon à ma façon

Oyakodon à ma façon

Il y a des périodes comme ça où je suis obsédée par certaines cuisines et en ce moment mon cœur balance entre la cuisine japonaise et coréenne. Vous aurez donc le droit à une recette japonaise, un Oyakodon.

L’oyakodon, pour ceux qui ne connaissent pas c’est un plat rangé dans les donburi. Les donburi ce sont des bols – littéralement – de riz sur lequel on dispose toutes sortes de garnitures. L’oyakodon c’est donc à l’origine un bol de riz avec dessus du poulet et de l’oeuf. Oya signifiant parent – la poule – et ko enfant – l’oeuf – et don sur du riz; donc parent et enfant sur un bol de riz.

Alors comme vous vous en doutez je ne vais pas vous proposer de poulet, ce sera donc une omelette avec des shiitakés. Du coup l’Oyakodon, c’est une omelette “à la japonaise” qui cuit dans un bouillon à base de dashi, de mirin, de sucre, de sauce soja et de saké. Ce qui lui permet d’être très moelleuse. C’est avec ce genre de recette que l’on se rend bien compte que l’œuf et l’omelette sont présentes dans pratiquement toutes les cultures du monde mais agrémentés avec les produits locaux, ce qui permet de varier – la prochaine fois, j’essaierais de vous présente l’omelette indienne, un délice.

Le Dashi, pour cuire l’Oyakodon, c’est le bouillon traditionnel japonais, qui est la base d’énormément de recettes. C’est un bouillon qui n’est au départ pas végétarien car il est à base d’algue kombu et de bonite séchée. Personnellement je ne garde que l’algue kombu, que je met dans une casserole d’eau et fait chauffer une bonne dizaine de minutes à feu mi-fort. l’eau ne doit pas bouillir, car cela va faire ressortir l’amertume de l’algue et ce ne sera pas agréable en bouche. Il existe aussi du dashi déshydraté ou déjà prêt dans les boutiques asiatiques.

Ingrédients pour 3 bols d’Oyakodon

  • 250 g de riz japonnais ou à sushi
  • Du sel
  • Du vinaigre de riz
  • Un peu de sucre
  • 1 gros oignon nouveau – ou un petit oignon jaune
  • Quelques feuilles d’ail des ours – facultatif
  • Quelques shiitakés séchés ou frais
  • 3 à 4 œufs – en fonction de votre appétit
  • 3 cuillères à soupe de saké
  • 3 cuillères à soupe de mirin
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja salé
  • 3 à 4 cuillères à soupe de sucre
  • 250 ml de dashi – voir plus haut ou à défaut du bouillon de légumes

En garniture

  • Du vert d’oignon ou de ciboule ou de ciboulette
  • De la coriandre fraîche
  • Un peu de Shichimi togarashi – mélange d”épices japonnais

Préparation du Oyakodon

1 / Mettre les shiitakés séchés dans l’eau chaude pour les réhydrater – le mieux est de le faire plusieurs heures avant pour que les shiitakés soient bien réhydratés et tendre. Si vous en utiliser des frais, sauter cette étape.

2 / Préparer le bouillon dashi ou le mettre à chauffer si vous en utiliser un tout prêt.

3 / Mettre le riz à cuire selon les indications de votre paquet. Préparer l’assaisonnement du riz, en mélangeant le vinaigre, le sel et le sucre. Mettre le mélange à chauffer pour dissoudre le sucre et verser le tiède sur le riz cuit.

4 / Émincer les oignons nouveaux, les shiitakés, la coriandre, l’ail des ours.

5 / Préparer la marinade, en mélangeant le mirin, le saké, le sucre, la sauce soja et l’ajouter au dashi. Lorsque le bouillon, bout ajouter les oignon, l’ail des ours et les shiitakés et laisser une petite dizaine de minutes à couvert.

6 / Battre les œufs en omelette et les ajouter sur le bouillon. Laisser cuire l’omelette selon votre goût.

7 / Dans un bol disposer du riz, l’omelette sur le dessus. Parsemer de vert d’oignon, de coriandre fraîche et du mélange d’épice japonnais le Shichimi togarashi. Servir chaud.

Oyakodon à ma façon

Oyakodon à ma façon

A bientôt, Mélanie



Tu me laisses un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.