Les crêpes de mon enfance

Les crêpes de mon enfance

Mais que vois-je samedi c’est la chandeleur et je ne vous ai jamais partagé de crêpes sur le blog, une honte ? Une honte je ne sais pas, mais par contre vraiment cliché de publier une recette de crêpes à cette période de l’année.

En réalité, nous mangeons que très rarement des crêpes à la maison, pas que nous n’aimions pas ça, mais on y pense pas forcément, puis surtout il y a toute une tradition qui les entoure. Une tradition pour la chandeleur et Mardi gras. En effet aussi loin que je me souvienne, ma maman faisait des crêpes pour ces deux jours, mais un dîner de crêpes sucrées, où l’on ne mangeait que ça. On faisait sauter des crêpes, on installait sur la table une ribambelle de confitures différentes, de pâtes à tartiner et surtout de la crème de marron. Et nous étions paré pour la soirée. Avec le recul je pense que si l’on avait mangé des crêpes tout au long de l’année, ce rituel n’aurait surement pas eu la même saveur, le même goût de bonheur. Une tradition qui perdure depuis, même si depuis plusieurs années c’est moi qui suis missionné pour réaliser la pâte et les faire sauter. Depuis que l’homme a rejoint la famille, on les fait sauter à deux. Je vous le dis les crêpes c’est une histoire de famille et de rituels ou tout le monde se sent investi d’une mission.

A vrai dire la recette de crêpes n’a jamais changée. Je l’ai toujours trouvée si bonne que je n’ai jamais eu besoin d’aller chercher ailleurs. Elle est issue d’un vieux livre de cuisine de ma maman, qui date du début des années 80. Vieux livre mais dont elle se sert toujours et qui est un peu une mine d’or.

Alors bien sûr la recette contient du lait, mais libre à vous d’en utiliser un végétal, et aussi des œufs, et là je n’ai pas d’alternative pour vous, car je ne me suis jamais penché sur des recettes de crêpes vegan, mais internet regorge de recettes.

Les crêpes il n’y rien de plus simple, de la farine, des œufs, du lait, un peu d’huile et du sel. Personnellement je ne rajoute pas de sucre à la pâte, je préfère la parsemer de sucre à la fin de la cuisson, si besoin. Il vous suffit de faire un puits avec la farine, d’y casser les œufs et l’huile, de mélanger doucement, d’y ajouter le lait et d’incorporer lentement la farine pour éviter les grumeaux. Les grumeaux peuvent aussi venir du fait qu’il n’y ai pas assez de lait. Je mets souvent le lait à l’œil, car d’une farine à l’autre la quantité nécessaire peut varier. Certain utilise un robot ou un mixeur ou éviter à la pâte d’avoir des grumeaux, mais je trouve que cela à moins de magie qu’à la main avec un bon vieux fouet.

Ensuite tout est dans le repos de la pâte, au minimum une heure, si elle a vraiment épaissie, n’hésitez pas à la rallonger avec un peu d’eau ou de lait. Avant la cuisson aromatiser à votre goût, avec un alcool ou autre. Personnellement j’adore mettre du Cointreau ou du Kirsh. Il ne vous reste plus qu’à faire sauter vos crêpes, dans une crêpière – ou à défaut une poêle – légèrement graisser. J’ai pour habitude d’utiliser du beurre je trouve ça meilleur et j’ai l’impression que cela donne des crêpes “plus fines” qu’avec de l’huile.

Pour les accompagner je penses que vous n’avez pas besoin de suggestion, entre toutes les sortes de confitures qu’il existent, les pâtes à tartiner, le sucre, le citron, le miel ou le miel vegan et pourquoi pas les purées d’oléagineux ?

Voilà je crois que vous êtes parés pour vos crêpes et vous régaler, mais n’oubliez pas de les faire sauter avec un Louis d’or dans la main, il parait que ça porte bonheur !

les crêpes de mon enfance

Ingrédients pour les crêpes

  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 litre de lait
  • 1 cuillère à soupe d’huile neutre
  • 2 œufs
  • Un parfum au choix pour aromatiser

Pour la cuisson

  • Un peu de beurre ou de d’huile

Préparation des crêpes

1 / Dans un saladier mélanger la farine et le sel. Former un puits, y casser les œufs et ajouter l’huile. Mélanger au fouet en apportant un peu de farine. Verser ensuite le lait dans le puits et fouetter doucement à ramenant la farine au milieu, jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

2 / Laisser reposer la pâte dans un endroit frais, au minimum 1 heure.

3 / Agrémenter vos crêpes avec le parfum de votre choix.

4 / Dans une crêpière chaude, faire fondre un peu de beurre, couler une louche de pâte, lorsque le premier côté est cuit, retourner la crêpe – la faire sauter mais sans la coller au plafond – pour la faire cuire sur l’autre face. Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte.

5 / Déguster, chaud, froid, tiède, avec l’accompagnement de votre choix.

les crêpes de mon enfance
les crêpes de mon enfance
les crêpes de mon enfance

A bientôt, Mélanie



2 thoughts on “Les crêpes de mon enfance”

Tu me laisses un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.