Pesto d’orties

Pesto d’orties

Hello, Hello,

L’autre jour je vous proposai du miel de pissenlit, qui était bien dans le mouv zéro déchet car il était réalisé avec ce que l’on trouve dans le jardin. Aujourd’hui on est toujours dans le même délire avec les orties. Ils ont tendance à envahir certain jardins et à faire enrager ses habitants, mais j’ai envie de dire plutôt que de les jeter « mangez les ! ». Hé oui l’ortie est comestible que ce soit en soupe, biscuits, tartes/quiches …mais aussi au jardin comme engrais pour les fleurs ou plantes potagères c’est le moment d’en profiter on est en plein dans la saison. Du coup aujourd’hui je vous propose de le transformer en pesto d’ortie !

Pesto d’ortie que vous pourrez manger avec des pâtes, des gnocchis, une poêlée de légumes … comme n’importe quel pesto mais aussi sur des toasts ou en dip c’est vraiment pas mal.

 

L’ortie à plutôt mauvaise réputation car qui parmi nous ne s’est jamais fait piquer ? Qui n’a jamais du prendre des gants pour les enlever dans le jardins car ils étaient trop envahissant ? Il faut savoir que c’est un mécanisme de défense, grâce à ses feuilles dentelées munies de poils urticans qui libère une sorte de venin similaire à certains insectes. Mais ce venin contient des trésors pour la santé, alors je ne m’amuserais pas a vous citer de quoi il est fait car ce sont des noms un peu trop scientifiques pour moi et qui perso ne m’évoquent pas grand chose. Mais je peux vous parler de tout ce que l’ortie peut apporter en terme de bienfait au corps.

Il apporte :

  • Des minéraux et oligo éléments : calcium, chlore, manganèse, potassium, zinc, magnésium, fer …
  • Des vitamines : B2, B5, B9, K, C
  • De la chlorophylle

D’après certaines études, si on consomme régulièrement des orties cela permettrait de réduire toutes sortes de douleurs du coup la prise de médicaments anti-inflammatoire.

 

Du coup je pense que l’on va suivre le proverbe irlandais qui dit  » En mai, trois bons repas d’orties écartent toutes les maladies ». Alors si vous avez des orties dans votre jardins faites vous plaisir !

 

Alors pour le coup je suis vraiment embêté car pour comme tous les pestos je n’ai absolument pas de mesure je fais tout à l’œil. De plus comme pour tout les pesto j’en fait une assez grande quantité et je le congèle dans des bac à glaçon et j’ai juste à sortir la dose dont j’ai besoin.

Pour un pot je dirais quand même qu’il faut 100 g d’orties, car une fois blanchis et mixés, il ne reste pas grand chose. Choisissez des orties jeunes et qui ne sont pas montés en graines. Je vous conseille de les couper et les laisser une trentaines de minutes étaler par terre pour que les petites bêtes s’enfuient d’elle même.

Pour le jus de citron, 1 ou 2 cuillères à soupe suffit, c’est surtout pour éviter que le pesto s’oxyde trop vite. L’huile c’est toujours à l’oeil ça dépend de la texture souhaitée, mais ne nous leurrons pas un pesto n’est pas réputé pour être léger, et il ne faut pas hésitez à en mettre une bonne dose.

 

pesto d'orties

Ingrédients pour un pot de pesto d’orties

  • 100 à 150 g d’orties
  • Huile d’olive
  • Une petite poignée d’un mélange d’amandes et de noisettes
  • 2 gousses d’ail
  • 1 à 2 cuillère à soupe de jus de citron
  • Sel / poivre

 

Étapes

1 / Rincer les orties et enlever les tiges les plus grosses. Blanchir 5 minutes environ dans un peu d’eau salé, puis les égoutter et enlever le maximum d’eau.

2 / Mixer les amandes, noisettes et l’ail avec un peu d’huile d’olive. Mettre ensuite les orties et le jus de citron et mixer en ajoutant petit à petit l’huile d’olive. Assaisonnez au goût. Le temps de « mixage » va dépendre du résultat que vous souhaitez.

3 / Mettre dans un bocal propre et conserver au frigo.

 

pesto d'orties pesto d'orties

pesto d'orties

pesto d'orties

A bientôt,

Mélanie 

 

twitter pinterest facebook instagram



3 thoughts on “Pesto d’orties”

Tu me laisse un petit mot ?


%d blogueurs aiment cette page :