Cornichons au vinaigre

Cornichons au vinaigre

Hello, Hello,

J’étais en vacances à la campagne et j’en ai profité pour faire le tour des petits marchés des environs – un de mes moments préférés de la semaine, avec toutes ces couleurs et odeurs – et j’ai eu la chance de trouver des cornichons ! Hé oui les cornichons je n’en trouve que sur les petits marchés de campagnes avec des producteurs qui vendent directement leur propre récolte. Sur les marchés à Paris, il y a peu de producteurs, ce sont surtout des revendeurs qui se fournissent principalement sur Rungis et du coup nous n’avons la chance d’avoir des cornichons, en partie car la production française à presque disparu il y a quelques années, au profit de pays comme l’Inde.

Nous avons tout de même quelques producteurs comme La Maison Marc et la marque Le Jardin d’Orante que l’on trouve déjà en bocal et assaisonné dans les grandes surfaces ou certaines épiceries fines, mais pour ce qui est du cornichon pas encore préparé, une vraie galère à trouver.

Du coup cette année j’avais prévu le coup, sachant que j’en trouverai par ici, j’ai pris soins d’emporter quelques bocaux avec moi. Hé oui parce que ce n’est pas le malheureux pied de cornichons qui a survécu dans le potager qui va me remplir mes bocaux, car même s’il est magnifique, jusqu’à présent il ne m’en a fournit que 4 ! Oui ce n’est pas l’éclate …

Par contre j’ai du faire avec ce que j’avais sur place pour les assaisonner donc ils ne seront pas tout à fait comme je le souhaite, mais c’est n’est pas grave, mais j’aurais au moins quelques bocaux pour cet hiver.

Vous aurez peut être envie de me dire pourquoi faire ses bocaux de cornichons alors que c’est si simple d’aller les acheter tout fait et que ça ne coûte pas grand-chose. Certes mais il y a toujours des trucs pas très nets dans les choses toutes prêtes, comme par exemple les sulfites dans les cornichons. L’avantage c’est que l’on peut également choisir ces aromates ! L’autre point important pour moi c’est que l’on a des cornichons plus local, car oui les cornichons Amora ou Maille ils ne viennent pas du coin c’est aussi pour ça qu’ils ne sont pas chers ! La dernière raison c’est que j’ai plein de bocaux, il faut bien les utiliser #faussebonneraison

Alors les cornichons tout le monde à sa recette, vinaigre froid, vinaigre chaud, piquer ou non les cornichons, les faire dégorger ou non. Personnellement je ne les fait pas dégorger car je trouve que sinon ils ramollissent et moi j’aime bien quand ils sont croquants, après ne vous attendez pas à ce qu’ils soient aussi croquant que les industriels car malheureusement c’est impossible. Pour qu’ils restent aussi un minimum croquant, il doivent être préparé le plus rapidement possible. Le cornichon est un produit qui n’attend pas, surtout lorsqu’il est petit, il ramollit très vite. La seule chose que je fais c’est que je les frotte entre eux dans de l’eau additionnée un peu de gros sel.

Pour la préparation des cornichons, il ne faut pas oublier de les frotter pour enlever les piquants sur le dessus, en général bien les frotter entre eux suffit surtout pour les gros, sinon pour les plus petits il faut prendre son mal en patience et les frotter un par un avec une petite brosse.

Je rempli mes bocaux de cornichons qu’avec du vinaigre, car j’aime quand on sent bien le vinaigre, mais certain font moitié eau, moitié vinaigre. Après c’est un choix en fonction des goûts, mais n’oublions pas que dans nos cornichons maison le conservateur c’est le vinaigre, du coup coupé avec de l’eau ils se conserveront surement moins longtemps, mais je n’ai pas de point de comparaison à vous donner, car je ne fais toujours qu’au vinaigre.

Au niveau des parfums là aussi c’est au choix, les aromates que vous aimez et que vous avez sous la main. Personnellement j’adore avec de l’estragon et de l’aneth fraîche, je mets également des grains de poivre, de l’ail, des petits oignons, de la coriandre en grain, des baies roses, du poivre du Sichuan, un petit piment de Cayenne ou du piment Java. J’aime bien également faire quelques bocaux avec du sucre. Ma grand-mère maternelle faisait des cornichons au vinaigre, sans sucre, ce qui pour eux était « la norme » ou du moins habituel. Lorsque ma mère a rencontré mon père elle a également fait la connaissance de sa belle mère et de ces cornichons au sucre. #chocdescultures Elle n’a jamais réussi à se faire aux cornichons au sucre et les préfère toujours sans – je crois qu’elle n’a jamais trouvé ça normal les cornichons au sucre à vrai dire. Mon père lui a toujours aimé les deux. Comme quoi chaque famille à toujours sa recette et les goûts dépendent aussi beaucoup de nos habitudes.

Si vous les faites au sucre vous pourriez varier les sucre pour donner des goûts différents, mettre un peu de vin blanc ou varier aussi les vinaigre – il faut tout de même un vinaigre avec un  taux d’alcool assez élevé pour se conserver. Je vous conseille tout de même de tester sur une petite quantité, au cas où ce ne serait pas à votre goût.

Si vous avez la chance d’en avoir au potager mais pas assez de cornichons d’un coup pour remplir un bocal, pas d’inquiétude. Il suffit de préparer ceux que vous avez et de rajouter au fur et à mesure les nouveaux et complétant avec du vinaigre, pour qu’ils restent toujours immergés et de rajouter des aromates.

Encore une fois je ne vais pas donner de proportion car tout va dépendre du bocal, du nombre de cornichons et surtout des goûts. Et honnêtement surtout parce que je fais toujours ça à l’œil et que je ne pèse pratiquement jamais rien.

Je vous conseille, comme pour mes autres recettes de pickles, d’utiliser des bocaux type le parfait avec un caoutchouc, plutôt que des bocaux à « confiture » car le vinaigre en contact avec le couvercle pourrait l’oxyder et rouiller.

 

Cornichons au vinaigre

Ingrédients pour les cornichons au vinaigre

  • Des cornichons
  • Du vinaigre blanc
  • Des aromates : estragon, aneth, fenouil, céleri, coriandre, poivre, baies rose, piment…
  • Une à deux gousses d’ail
  • Quelques oignons blanc nouveau – sans le vert
  • Une cuillère à café de sel – pour un bocal d’un litre
  • Du sucre – facultatif

 

 

Préparation des cornichons

1 / Ébouillanter vos bocaux puis les laisser s’égoutter et refroidir sur un torchon propre.

2 / Nettoyer les cornichons à l’eau et les frotter pour enlever les piquants. Les sécher et les ranger dans les bocaux, en alternant avec les aromates, l’ail et les oignons.

3 / Faire chauffer une quantité suffisante de vinaigre pour recouvrir les cornichons et le verser dans les bocaux, fermer et secouer pour que tout se mélange intimement.

4 / Réserver dans un placard, minimum 3 mois avant de déguster – Il seront prêts à la fin de l’automne pour le début des soirées Raclette !

 

Cornichons au vinaigre

Cornichons au vinaigre

 

A bientôt, 

Mélanie

twitter pinterest facebook instagram



4 thoughts on “Cornichons au vinaigre”

Tu me laisses un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :