bortsch à ma façon

bortsch à ma façon

Hello, Hello,

J’ai plein de betteraves au potager qu’il faut utiliser, du coup je me suis dis qu’un bortsch c’était pas mal comme idée. Alors je dois bien vous avouer que la betterave ce n’est pas mon kiff, je trouve que cuit ça à un goût de terre.  Donc en général je ne la mange que crue, en salade râpée crue avec des carottes c’est comme ça que je la préfère, je vous avais déjà proposé cette recette au début du blog. Mais sous forme de bortsch j’aime beaucoup, surtout car je ne retrouve pas ce goût terreux de la betterave. De plus je trouve que cela peut faire une belle entrée pour les fêtes.

Alors en voyant les photos, vous êtes entrain de vous dire mais c’est n’importe quoi son histoire ce n’est pas un bortsch, il n’est pas aussi rouge/violine, que ce que l’on a l’habitude de voir. Oui je vous l’accorde mais ça s’explique par le fait que j’ai utilisé un mélange de betterave et la majorité n’était pas rouge. Alors ce n’est surement pas la recette originale du bortsch, mais il faut savoir que c’est le genre de recette où il existe autant de versions que de familles.

La betterave étant longue à cuire je vous conseille de la couper en cubes assez petit. Je fais cuire les légumes dans mon bouillon d’épluchures. Il faut ajuster la quantité de bouillon à la consistance souhaitée, personnellement je l’aime assez épais, du coup je couvre légèrement au dessus de la hauteur, mais libre à vous d’en mettre plus, moins cela risque vraiment de faire de la purée par contre. Pour le service je vous conseille de proposer un peu de crème et d’aneth qui se marie très bien. Avant de servir le bortsch, presser des gousses d’ail dedans et une belle rasade de vinaigre. Pour ma part du balsamique mais libre à vous, avec du vinaigre de cidre cela marche aussi très bien et apporte moins le côté sucré du balsamique. Dans les ingrédients je vous parle de sucre mais c’est facultatif, c’est surtout nécessaire si vous utilisez du concentré de tomate, qui parfois peut être amère.

 

bortsch à ma façon

Ingrédients pour une marmite de bortsh 

  • 1 kg de betteraves crues
  • 1 panais
  • 1 carotte
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • Une rasade de vinaigre balsamique
  • 1 petite cuillère à soupe de sucre – facultatif
  • 1 cuillère à café de concentré de tomate – facultatif 
  • Du bouillon de légumes – en quantité suffisante 
  • Sel et poivre
  • Huile neutre

Pour le service 

  • De la crème
  • De l’aneth

 

Préparation du Bortsh

1 / Éplucher l’oignon et l’émincer. Peler les betteraves, le panais et la carotte puis les couper en cubes.

2 / Dans une marmite faire chauffer l’huile et y faire suer les oignons, ajouter ensuite les légumes et les faire revenir environ 5 minutes. Ajouter le concentré de tomates et couvrir de bouillon. Laisser cuire à couvert et feu doux, jusqu’à ce que les betteraves soient tendres, soit environ 1h à 1h30.

3 / Mixer les légumes, ajuster la consistance avec le bouillon, rectifier l’assaisonnement en sel et poivre. Ajouter une belle rasade de vinaigre et les gousses d’ail pressées.

4 / Servir avec un peu de crème et parsemé d’aneth.

 

bortsch à ma façon

bortsch à ma façon

 

A bientôt,

Mélanie

twitter facebook pinterest instagram



1 thought on “bortsch à ma façon”

Tu me laisses un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :